Mettre à feu et à sang

First there was Puy du Fou in 1978, then Futuroscope in 1987. Parc Astérix opened in 1989 and Disneyland Paris welcomed its first guests in 1992. France loves theme parks, but Napoleonland?

Former French minister for the overseas departments, Yves Jégo, is spearheading a project to build a theme park dedicated to the Corsican-born Emperor. All he needs is 220 million Euros or 290 million in US dollars. The planned site is Montereau, just south of Paris where Napoléon defeated the Austrians in 1814. How would you like to participate in a recreation of the Battle of Waterloo, Napoléon’s final defeat? Or watch a water show reenacting the Battle of Trafalgar, where Nelson won, but lost his own life. The strangest idea of all is a ski run through a battlefield littered with frozen bodies of soldiers and horses that recreates the disastrous Russian campaign. Well, maybe the most peculiar idea is a recreation of the guillotining of Louis XVI – without which there would have been no vertically-challenged dictator. But it’s no surprise that the park will put more emphasis on Napoléon’s victories, such as Austerlitz. Jégo hopes to break ground in 2014 and open in 2017. Care to invest?

Today’s expression mettre à feu et à sang (mettruh ah fuh ay ah sahn) means “to put to fire and blood.” That describes Napoléon’s campaigns rather well. I’d describe Yves Jégo’s campaign as simply weird.

Napoleon Mini-Series

Advertisements

About Patricia Gilbert

Patricia Gilbert is a French teacher. She's Canadian, lives in the United States, but dreams of living in France. Follow her on Instagram @Onequalitythefinest and on Twitter @1qualthefinest.
This entry was posted in History and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Mettre à feu et à sang

  1. Jean-Michel MUYL says:

    Dear Ms Gilbert,

    I’m so pleased to see that at least one person thinks like me. As a local taxpayer in Montereau, I’m supposed to pay for this fantasy.
    I wrote the following text in the blog of a local opponent. I hope it’ll make you smile :

    (The first sentence is to the blog owner, and the last to a friend, agrégé d’histoire, who supports Mr Jégo).

    Je trouve, M. Poey, que vous avez la tête un peu trop près du béret béarnais. Une fois encore vous vous laissez aveugler par votre haine. Je ne trouve pour ma part que des qualités à ce projet. Nul doute que nos amis européens, qui ont gardé un si bon souvenir de l’Empereur, se presseront en foules serrées dans ce « nouveau concept de parc de loisirs à thème »

    Pourquoi ne citez-vous pas le billet de M. Jégo sur son blog ? Cette prose est admirable, digne d’être exposée dans « l’avenue des métiers d’arts où s’expose l’excellence internationale du travail manuel » (mention « à deux mains »).

    Quel en est l’auteur, digne disciple du Captain Cap et du sapeur Camember ? Serait-ce M. Hou lui même, ralliant traîtreusement le bivouac ennemi avec son paquetage ?

    Cela commence par « d’ici là imaginons… … »
    – Imaginons le retour tant attendu des zoos humains, où seront exhibés « de nombreux esclaves ». Les admirateurs ultramarins de M. Jégo sont déjà enthousiastes.
    – Imaginons d’interminables parties de pêche sous-marine avec les marins de l’amiral Nelson.
    – Imaginons de joyeuses descentes en luge et en ski avec les escadrons des cosaques du Don.
    – Imaginons enfin un riant concours d’engelures avec les pontonniers du général Éblé (activité sponsorisée par le Conseil Général).

    Qu’il me soit très modestement permis d’ajouter quelques suggestions :

    On ne manquera pas de visiter le pavillon des jeux de rôle :
    – Sois un salaud, et abandonne tes soldats en Égypte.
    – Dans la peau des soudards de Soult et de Masséna, mets l’Espagne à feu et à sang. Pendant ce temps, tes enfants s’amuseront à colorier des reproductions des « désastres de la guerre » de Goya.
    – Combien d’Haïtiens es-tu capable de massacrer ? Un jeu vidéo interactif en couleurs, dolby stéréo et 3D te permettra de marcher sur les traces du général Leclerc.
    – Combien de soldats ramèneras-tu de la retraite de Russie ? 3%, 4%, 5% ? Oh, dommage, tu viens d’en perdre 40000 à la Bérézina !

    Une balade sera proposée au milieu des macchabées sur la morne plaine de Waterloo, fidèlement reconstituée pour l’occasion sur les décombres du centre-ville de Montereau (l’évacuation est en cours, la démolition est programmée).

    Un moment de recueillement s’imposera, devant le mausolée aux trois millions de victimes européennes et françaises de l’holocauste napoléonien.

    Puis la visite se terminera par un très vivant « pavillon des agités » où les visiteurs pourront rencontrer les admirateurs les plus illustres de Napoléon, de Hitler à Bokassa 1er. Une exposition permanente y sera consacrée au thème « psychiatrie et histoire : identification à l’Empereur et maladie mentale.»

    Message personnel : Alain, rassure-moi, tu ne t’es pas laissé enfermer sur ce ponton infernal ?

    http://yvespoey.unblog.fr/2012/01/05/welcome-to-jegoland-montereau/

    Jean-Michel MUYL

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s